Le Kremlin relègue au second rang la langue tatare



By Agathe Duparc Une table ronde organisée à Kazan en défense de la langue tatare. © A. D. Depuis novembre 2017, l’enseignement du tatar, langue officielle avec le russe de cette riche région pétrolière, n’est plus obligatoire dans les écoles. Cette décision imposée par Poutine ébranle le ” modèle tatar » de coexistence pacifique entre les nationalités. Lire la suite

De: Le Kremlin relègue au second rang la langue tatare